Archives pour la catégorie Enfants, Organisation

Faire tourner les jouets

Dernière astuce que l’on oublie souvent. 

 
Un enfant se lasse vite de ses jouets et ne joue jamais en même temps à TOUS ses jouets. 
 
Ici j’ai rangé des jouets dans des coffres différents et laissé d’autres en vues et accès permanent. Ce qui permet de créer une rotation et ce n’est que pure bonheur de les voir redécouvrir leur jouets. 
 
Généralement ils jouent principalement avec les jouets en vues et ne se tourne vers la boite à accès permanent seulement s’ils en ont marre de jouer avec les jouets en vues. 
Les jouets en vues sont aux 2/3 ceux du plus petit mais qui conviennent encore à la plus grande (ils n’ont que 17 mois d’écart). 
J’en mets une partie dans deux boites différentes que je fais tourner tous les mois par contre les deux trois jeux auxquels ils jouent le plus je les laisses en vues. 
 
La boite à accès permanent change peu mais ils n’y vont pas tout le temps, comme en ce moment cela fait une semaine qu’ils n’y sont pas allés. Dans leur chambre se trouvent deux autres coffres à jouets par manque de place (au début ils n’ont pas compris que c’était des coffres à jouets, du coup jamais ils n’y allait jusqu’au jour ou maman à manquer de discrétion lors d’un échange de jouets :p), tant que c’était « nouveau » ils ont bien joué avec, maintenant que l’effet de la nouveauté est passé, ils ont « oublié » qu’il y avait des jouets.

 

Noël approche avec son cortège de cadeaux donc de jouets, du coup un gros trie sera fait avant les fêtes pour retirer tous les jouets premiers âge et un peu de peluches et laissé place à une nouvelle rotation et surtout place à leur imagination ! Cela y fait beaucoup pour le développement de l’enfant 

Quand au jouets dont on n’aura plus l’utilité certain seront vendu, d’autre donné aux organisation qui les récupèrent pour les enfants sans cadeaux. 

 
Faites comme moi triez avant noël et donnez !

Une tirelire maison pour le jeu

Petit jeu pour les 1-3 ans à faire soi même 

On se ruine souvent en jouets (ou on nous en inonde) à un âge où ils sont dans la découverte et l’apprentissage de l’autonomie alors que bien souvent de simples petits jeux maison suffisent.  Ici une simple boite de lait de croissance. J’ai découpé une fente assez grande pour faire passer des bouchons de tailles différentes. Et voilà une « tirelire » pour développer la dextérité mais pas que. En prenant des jetons, bouchons ou couvercle métallique de ptits pots, en jouant avec lui vous pouvez compter lorsque vous faites tomber les jetons et l’inviter à faire de même, vous pouvez lui demander de ne mettre que les bouchons d’une couleurs ou si ce n’est pas des bouchons mettre des gommettes de couleurs sur le support choisie pour faire de même. Il peut aussi simplement s’amuser à enlever et remettre le couvercle principale en y plaçant ou non bouchons et jetons. J’avais préparé cette activité pour occuper mon dernier le temps que je revienne de ma sortie. Au final se sont les deux qui ont joué avec et pour une fois sans bagarre d’après les dires du papa. Comme quoi il faut peu pour que tout le monde s’entende.  C’est quelque chose de simple que l’on connait généralement mais dont on ne vois pas forcément l’intérêt car vue avec nos yeux d’adulte. J’avais fait des choses plus ou moins similaires l’an passé avec ma puce ce qui l’avait bien amusé un temps. Là j’ai préparé seule le jeu, mais il est tout à fait possible de le faire avec vos enfants. Par exemple je n’ai pas décorer la boite mais un décopatch ou un dessin que vous collez dessus permet une activité supplémentaire et vos enfants apprécierons d’avoir « créé » ce jouet.

Une Journée Idéale !

 

Quelle serait-elle pour vous ?

Voici ma journée idéale que je désespère de pouvoir mettre en place.

7h20 réveil en douceur
7h30 zumba avec ma wii
7h50 douche
8h réveil des loulous
8h15 petit déjeuné ensemble

Une fois le petit déjeuné pris, un moment tranquille devant leur dessin animé le temps pour moi de faire un peu de ménage.

Une activité manuelle avec eux (bon seule ma fille peux pour le moment alors pendant ce temps mon fils jouerais à ses cubes tranquillou )

Une fois l’activité fini je me mettrais aux fourneaux pour préparer le repas du midi (ou le réchauffer s’il a été préparé à l’avance).

12-13h faire manger les ptits
13h-13h30 la sieste 

13h30-15h30 faire ce que j’ai à faire et détente.

15h30 – Réveille des gnomes, le temps qu’ils se réveillent préparer le goûter.

16h goûter

16h30 sortir (si le temps le permet ou en milieu couvert)

18h préparation du dîner

19h dîner des petits

20h au lit

Et enfin la soirée pour nous

Mais non non non ne rêvez pas cela ne se passe pas comme cela !
Je n’en suis pas loin vous me direz mais pour le matin vous oubliez après une nuit chaotique les réveils se font entre 4h30 et 7h30 le dernier étant plus que rare. Alors espérez qu’ils se réveillent à 8h je peux courir alors je me dis allez je ne vais pas trop demander juste 7h30 mais c’est tellement rare et surtout les nuits sont tellement mauvaises que pour avoir ce rythme pourtant tout simple il faudrait déjà qu’ils fassent leur nuit !

Et quand enfin ils les ferons, ben bien évidement j’aurais repris le travail !

Et vous vos journées idéales ?








Petite présentation du blog

Parce qu’une vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Aléas, joies, déceptions, coups de gueules, bonheurs…


Parce que je ne suis pas une maman parfaite comme ces « mères parfaites » de la blogosphère et des réseaux sociaux.

Vous savez ces mères qui se permettent de juger et critiqué sur les bouts de vie des autres mamans sans en véritablement connaître le contexte et la personne qui l’écrit.

Ces mères qui vous dirons qu’elles ne sont pas parfaites, quand on les nomme « mères parfaites » mais qui jugent et agissent comme tel, alors que bien souvent elles ont à balayer devant chez elle, ou se garde bien de dire comment elles gèrent car elles savent que cela ne plairait pas ou qu’elles ne font pas vraiment mieux.

La phrase « on ne naît pas parents on le deviens  » est véridique. Pour moi parents c’est aussi admettre que l’on peut se tromper, tirer parti de ses erreurs, essayer de les corriger et savoir se remettre en question pour le bien de ses enfants et surtout que personne n’a la science infuse. Ce qui marche chez l’un ne fonctionne pas forcément chez l’autre et que les solutions données dans les articles/livres spécialisés ou non ne fonctionnent pas toujours et en découvrir la cause.


Parce que je suis une femme avec un quotidien semblable à tant d’autres.

Alors pourquoi pas partager recettes, astuces, informations, tests produits, activités avec les enfants, déco, mode, bienveillance, montessori, réflexion, débats.


Parce que comme tout le monde je me pose des questions.

Pourquoi ne pas se les poser ensemble ?!

D’où le titre  » De tout et de rien «